Lecture à l'école

L’apprentissage de la langue d’enseignement est un indicateur de réussite scolaire, alors que la compréhension de l’écrit est le fondement de l’apprentissage dans toutes les disciplines, au primaire comme au secondaire. Pour ce faire, le Plan d’action sur la lecture à l'école vise à améliorer l’accès à des ressources documentaires et littéraires variées sur les plans physique, pédagogique et culturel, et à mettre en œuvre une série de mesures pour en assurer l’efficacité. Ainsi, cette section Web propose au milieu scolaire, aux familles et la communauté :

  • Des réflexions sur l’importance de la lecture et les divers moyens pour développer cette compétence chez les jeunes;
  •  Un réseau de ressources informatisé, qui permet de connaître les organismes liés à la lecture et qui peuvent accompagner les actions du milieu scolaire;
  • Un ensemble de réflexions et de ressources pour aider à la mise en place et au développement de la bibliothèque de l’école;
  • Des documents médiatiques pour promouvoir le livre et la lecture auprès des clientèles;
  • Un programme d’action en lien étroit avec d’autres programmes ou ressources du Ministère.

Le Plan d'action en bref

L’orientation générale du plan d’action est de former de jeunes lecteurs qui prennent plaisir à lire, qui ont régulièrement recours à la lecture de façon efficace et qui prennent l’habitude de lire pour la vie.

Au cours des dernières années, de nombreuses recherches universitaires ont été faites sur la place qu’occupe la lecture dans la réussite scolaire des jeunes. Elles ont démontré que, tout au long de leur scolarité, la lecture joue un rôle essentiel et constitue une clé importante de leur réussite. Aussi, de bonnes habitudes de lecture prises dès l’âge préscolaire aident les jeunes, à mieux cheminer dans leur parcours scolaire et à apprendre plus facilement dans toutes les disciplines, de même qu’elles contribuent à en faire des lecteurs « pour la vie ».

À la suite de ces constatations, le Ministère a annoncé, en janvier 2005, la mise en place du Plan d'action triennal sur la lecture. Ce plan visait à améliorer l'accès à des ressources de qualité, sur les plans physique, pédagogique et culturel, et à mettre en œuvre une série de mesures pour en assurer l'efficacité. Notamment, ces dernières devaient permettre de créer un rapport positif à la lecture et de développer les habiletés cognitives et les stratégies qui y sont reliées. La mise en place de ce plan d'action reposait aussi sur son apport essentiel au Programme de formation de l'école québécoise Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Au terme de sa première phase triennale, l'évaluation du plan s'étant révélée positive, le Ministère a décidé de le renouveler pour une période de trois ans, soit de septembre 2008 à juin 2011.

Tout en poursuivant les mesures amorcées précédemment, la deuxième phase a permis d'en déployer graduellement de nouvelles, tout en mettant les priorités sur :

  • l'embauche et l'action de bibliothécaires scolaires;
  • la mise à jour du personnel scolaire;
  • l'accompagnement de la famille dans le développement de l'habitude de lecture chez les jeunes;
  • le renforcement d'une dynamique régionale.

Les grandes visées de la deuxième phase du Plan d'action sur la lecture à l'école et ses objectifs

Schéma circulaire sur les grandes visées du plan d'action

Les grandes visées de ce plan d'action apparaissent dans le cercle du centre. Pour les atteindre, il est fondamental d'améliorer l'accès, sur les plans physique, pédagogique et culturel, à des ressources documentaires et littéraires variées.

Afin de placer ces ressources au service du développement des compétences de l'élève, il faudra agir tout autant et simultanément sur :

  • la promotion de ces ressources;
  • l'accompagnement continuel des personnes qui les dispensent;
  • l'action et l'engagement des jeunes et de tous les adultes de la communauté éducative.

Le cercle concentrique extérieur regroupe pour sa part les bénéficiaires de ces mesures et les acteurs qui les alimentent.

Objectifs

  1. Doter les bibliothèques scolaires de ressources variées et de qualité.
  2. Soutenir les commissions scolaires pour qu’elles aient accès à des ressources humaines spécialisées en bibliothéconomie.
  3. Développer des habiletés et des stratégies qui mènent au développement d’habitudes durables de lecture chez les jeunes.
  4. Renforcer le lien entre l’école, la famille et la communauté au regard de l’importance de la lecture.
  5. Favoriser une dynamique régionale pour ce qui est de l’action et de l’engagement du milieu sur le plan de la lecture à l’école.